Les vitraux l’église Saint-Pierre de Pugny

Continuons dès maintenant notre inventaire des biens que renferme l’église Saint-Pierre de Pugny avec les Vitraux :

La commune de Pugny a fait restaurer en intégralité les vitraux de l’église de Saint-Pierre de Pugny au début des années 2000. Vitraux présentés ensuite temporairement au public dans la salle des fêtes dans le cadre d’une exposition sur la lumière.

Le grand triplex :

Dans le triplex de la grande baie gothique du chevet, se trouve en son centre une représentation de Pierre : le saint patron de l’église (avec ses clefs). Il est entouré de Jean (avec son symbole l’aigle) et de Paul (avec l’épée de son martyre).

En dessous, nous découvrons (de gauche à droite) : Jean à Patmos, Pierre crucifié la tête en bas et Paul écrivant.

Tout en haut: Dieu le père et deux archanges : probablement Gabriel et Saint-Michel qui tient la balance servant à peser les âmes.

Vitrail est signé Bertin et Najean, Nancy, 1873.

Notons que le vitrail du bras gauche du transept offert par Mr René Paluau est dédié à la Vierge à l’enfant.

Le vitrail du bras droit du transept représente une sainte bergère. Marie-Jo BOISSONNEAU nous indique qu’il s’agit plus précisément de Sainte Germaine de Pibrac.

Dans la nef, il n’y a par contre de vitraux que dans la travée orientale: au nord l’Apparition de Jésus à Marguerite-Marie Alacoque (1673 et 1675) qui lui demande de développer la dévotion de l’amour de Jésus pour les hommes (le Sacré-Cœur).

Vitrail est signé Angers, G. Merklen 1921.

Au sud : l’Apparition de la Vierge à Bernadette à Lourdes (1858).

Mentionnons que la rosace du mur ouest a été commandée par la commune de Pugny au début des années 2000.

Source : Parvis POITIERS

Photographies et mise en page : Wilfried DEBORDE


admin Auteur