Moi, Grignon !

Le général Grignon dans la mémoire collective

Louis Grignon est resté dans les mémoires l’un des plus cruels commandants de colonne infernale, ces si fameuses colonnes qui ont massacré en 1794 les populations de la Vendée insurgée et incendié la plupart de nos bourgs et de nos villages. Bien entendu, son supérieur Turreau et ses collègues Cordelier, Crouzat ou Huché ont eux aussi laissé des sinistres souvenirs, que ce soit dans la mémoire collective, mais bien plus encore, dans les écrits postérieurs aux événements.

18 janvier 1794 : Turreau présente son plan de destruction de la Vendée.
Vendéens & Chouans

Un travail titanesque

Grignon a produit un mémoire le 25 décembre 1794, bien avant celui de son supérieur Turreau. Si ce dernier a été republié et commenté par Michel Chatry en 1992, celui de Grignon ne l’avait jamais été depuis 227 ans. Il semble ainsi tout naturel que ce soit ce même spécialiste qui ait préfacé cet ouvrage de Richard Lueil, historien local, originaire et habitant toujours au beau milieu du théâtre des opérations de Grignon.

Ce livre permet de découvrir un militaire de la Révolution. Nous sommes ici bien loin des clichés et des caricatures souvent prônées dans les ouvrages sur les Guerres de Vendée. Grignon n’est pas issu du petit peuple mais de la bourgeoisie. Ne se faisait-il pas appeler « Grignon de Grandmaison » avant la Révolution.

Il s’avère être un homme lettré, connaissant les classiques antiques. Grignon se montre également particulièrement obéissant aux décrets du gouvernement de l’époque. Son biographe démonte tranquillement les légendes sur le personnage. Il fait ainsi le bilan entre les points défendables et les crimes réels que l’on peut lui imputer. Grignon ne sort pas grandi de ce passage sous les Fourches Caudines de l’histoire. Pour autant, il n’a fait qu’obéir à la virgule près au plan de campagne qui lui était assigné.

Un auteur émérite et passionné

Richard Lueil est natif de Saint-Mesmin en Vendée et demeure à Cerizay, deux communes traversées par la fureur de Grignon et de son second, Lachenay.

Auteur de plusieurs articles historiques dans des revues spécialisées. Richard est également membre de l’association des Amis du Château de Pugny.

Richard Lueil, de visite au château, présente son dernier ouvrage.

Wilfried Deborde Auteur

Président de l'Association des Amis du Château de Pugny (ACP).