L’ église Saint-Pierre de Pugny (part 2)

Nous avions évoqué l’histoire, les destructions et les restaurations de l’église Saint-Pierre de Pugny dans un article en mai dernier :

L’église Saint-Pierre de Pugny (part 1).

Dans cette deuxième partie, nous allons nous intéresser plus en détails au mobilier de l’église :

Les autels :

Le maitre-autel est œuvre de Vincent Berdeguer, sculpteur à Parthenay. Il est en pierre avec décor de marbre et daté de 1889. Il a été détruit, à l’exception de son devant représentant la Cène, qui a de ce fait été fixé au mur Est du chevet, dans les boiseries qui font le tour du chœur.

Dans la Cène (du même modèle qu’à La Forêt Sur Sèvre), on remarquera d’abord à la droite du Christ l’apôtre Jean figuré en jeune homme. Ensuite près de lui, Judas qui tient une bourse dans sa main droite et renverse de son coude un pichet.

La consécration d’un maitre autel par Mgr de Durfort qui est alors évêque de Poitiers, est signalé le 2 juin 1927.

Après le concile de Vatican II (1962-1965), le prêtre célèbre la messe face aux fidèles.
Un nouvel autel est installé à l’entrée du chœur : c’est un bloc de granit gris taillé au pic, de 1,10 m sur 0,90, généreusement offert par un paroissien.
Il est alors consacré par Mgr Rozier le 4 juillet 1976.

Ici, il n’y a pas d’autre autel que dans le bras gauche du transept.


Alors qu’en générale, il y a dans les transepts ou en fin de nef, un autel de la Vierge à gauche et un autel de Joseph à droite.

En somme, peut être que l’autel de Joseph (sur le devant de la Sainte Famille) a été transporté dans le bras gauche du transept après qu’un monument aux morts ait été placé dans le bras droit :

En tout état de cause, on sait qu’il y a eu un autel de la Vierge, œuvre des sculpteurs V et J Berdeguer.



Les Statues :

A l’entrée du chœur à droite on trouve une statue de la Vierge:

Une statuette monochrome de Joseph avec l’Enfant sur son bras gauche se trouve sur l’autel du bras gauche du transept :

Au mur Nord du transept une Vierge couronnée avec inscrit dans le nimbe (cercle de lumière) :
“Sapientia, Misericordia, Potentia” (sagesse, miséricorde, Puissance).

A l’entrée du transept, à gauche Notre Dame des Ave Maria :

et à droite Jeanne D’Arc :

Puis dans la nef, à gauche Sainte Thérèse de l’Enfant Jésus :

à droite Sainte Radegonde :

suivi de Sainte Bernadette :

Ce sont les statues les plus répandues dans les églises du Poitou.

Nous noterons également la présence d’autres statues agrémentant à l’intérieur de l’église :

Enfin, on trouve un crucifix sous la rosace du mur Ouest ;

Photographies : Wilfried DEBORDE

Sources : PARVIS, Centre théologique de Poitiers

admin Auteur