Les objets religieux provenant du château

 

Revenons à notre article précédent

 

Le château à travers les esquisses et dessins d’A. BOUNEAULT (2 ème partie).

Nous avions appris grâce aux trois dessins d’Arthur Bouneault représentant un plateau pour burettes, un calice, une burette, que ces objets provenaient du château de Pugny. Ils avaient servi à l’église du Breuil-Bernard avant de quitter celle-ci pour une destination inconnue.

 

Trois pièces en argent du XVIIe siècle

 

Ces trois objets en argent doré portent des armoiries composées de deux écus. Le premier concerne les familles de Sainte Maure, duc de Montausier et de Châteaubriant, le second concerne les familles d’Angennes, marquis de Rambouillet et de Vivonne

Ces pièces datant de la fin du XVIIe siècle sont entrées au château sous l’ère du couple Charles de Sainte Maure (1620/1690)  Lucie, Julie d’Angennes (1607/1671). Pour mémoire Charles de Sainte Maure, issu d’une famille protestante, se convertit au catholicisme en 1645 pour épouser Lucie, Julie d’Angennes.

 

A la recherches des objets sacrés

 

Nous recherchions où pouvaient se trouver ces objets. Les versions orales les situant tantôt à l’évêché de Poitiers, tantôt dans les caves du donjon de Niort.

C’est grâce à Remy BILLAUD, membre de notre association Les Amis du Château de Pugny (l’ACP), infatigable chercheur et puits de connaissances régionales, que notre enquête à abouti. Nous savons désormais que nous pouvons enfin admirer ces magnifiques objets au musée Agesci de Niort, déposés suite à une Expo à Niort en 1999.

 

Ci-dessous les photographies de ces pièces magnifiques.

 

Calice provenant de la Chapelle du Château de Pugny
Burettes sur leur plateau provenant de la chapelle du château de Pugny
Ciboire en provenance de la chapelle du château de Pugny
Pied du ciboire (détail)

Une étude détaillée de ces objets vous sera proposée en début d’année prochaine.

 

Un très grand merci à Rémy pour son aide toujours aussi précieuse.

admin Auteur