L’abbé Michel Guillon, curé de Pugny de 1760 à 1804.

Né à Parthenay en 1734, Michel Guillon fut curé de Pugny de 1760 à 1804. Ce petit curé de campagne refusa dès 1791 le serment à la constitution civile du clergé. Arrêté en 1792 après la révolte de Moncoutant Bressuire, il réussit à se faire libérer et vécut environ 8 ans dans la clandestinité  sur une période de 15 ans. Rescapé des guerres de Vendée, il fut un des prêtres fondateurs de la petite église.  Arrêté à nouveau en 1807 par les gendarmes de Napoléon. il fut mis en résidence surveillée à Parthenay où il est mort en 1811.

28 janvier 1760. Première signature de l’abbé Guillon sur le registre paroissial de Pugny. AD 79 en ligne Pugny

C’est ce destin exceptionnel que nous allons vous faire découvrir en trois épisodes.

1ère partie : avant la guerre

2ème partie : le curé réfractaire

Bonne lecture.

J-Philippe Poignant