10 juillet 1794 : le combat de Chanteloup

Le 10 juillet 1794 a eu lieu a proximité de Chanteloup un combat qui a impliqué plusieurs centaines, voire plusieurs milliers de combattants .

Ce “choc” est une contre-attaque préparée des républicains contre un campement des vendéens à Chanteloup après leur incursion à l’Absie le 6 juillet.

Le général républicain Bonnaire parti de la Châtaigneraie mène l’attaque le 10 juillet. Après un début de déroute, il dirige ses troupes à la victoire et se met particulièrement en avant dans son récit des faits. Les pertes vendéennes seraient de 60 hommes et celles des bleus de seulement 4. Ce que ne dit pas Bonnaire, c’est qu’il ne peut pas occuper le terrain parce que c’est bien trop dangereux. Après le combat, il rentre à La Châtaigneraie où il se fait attaquer par Stofflet dès le 12 juillet.

Le document du lien ci-dessous a pour but de vous faire connaitre ce “choc” et le cadre militaire local dans lequel il s’est déroulé. Il est constitué d’une sélection des courriers de l’armée républicaine évoquant le secteur sud-est de la Vendée militaire sur une période d’un peu plus d’un mois en juin et juillet 1794. Ces extraits sont issus des « Guerres des vendéens et des chouans » de Jean Julien Savary (1753-1839).

Combat de Chanteloup

Vous trouverez également ci-dessous un lien vers le blog “Chemins secrets” de notre ami Richard, qui décrit le site de ce combat.

http://chemins-secrets.eklablog.com/la-croix-des-chouans-a113335608

Bonne lecture.

JPP