Archives de catégorie : Non classé

Les Journées Européennes du Patrimoine 2017

Pour la deuxième année consécutive, les amis du château de Pugny ont ouvert les portes du site pour permettre à de nombreux visiteurs d’en apprendre un peu plus sur l’histoire du lieu.

Malgré une météo incertaine, les 3 guides se sont relayés les après midi du samedi et du dimanche  pour des visites en petits groupes.

Pratiquement une cinquantaine de personnes nous ont rendu visite le samedi, chiffre plus que doublé pour le dimanche.

Bilan plus que positif pour cette seconde édition.

L’équipe de l’ACP
On attend le départ de la prochaine visite.
Les visites s’effectuent en petits groupes
Un public attentionné aux explications des guides
l’équipe restauration.
Pendant ce temps là certains membres de l’ACP évoquent le niveau des eaux entourant le château au moyen age.

 

La famille De MAUROY

Pour la rentrée, Jean philippe nous propose une étude sur la famille De MAUROY, qui a été propriétaire du château et des terres environnantes de 1731 à 1798.

Cette étude que vous pouvez retrouver en onglet de la page « Seigneurs et propriétaires du château » est décomposée en 3 volets:

  • Origine et ascension sociale de la famille De MAUROY
  • Denis Simon, chevalier de Mauroy (1652 -1742)
  • François Denis, comte de MAUROY (1698-1786)

La famille De MAUROY

Une nouvelle page : « Autour du château »

Au cours des différentes recherches que nous sommes amenés à faire, nous recevons souvent des informations qui ne sont pas en lien direct avec le château mais concernent des faits survenus sur le territoire des anciens seigneurs de Pugny ou sont simplement des informations pouvant nous éclairer sur les us et coutumes des gens de la  région à différentes époques.

Nous mettons à disposition ces informations aussi diverses que variées dans cette nouvelle rubrique.

Le premier article concerne la légende du « timbre au chat »

Journées du patrimoine 2017

A vos agendas:

Les journées européennes du patrimoine auront lieu les 16 et 17 septembre prochains.

A cette occasion, comme l’an passé, les membres de l’ ACP  proposent des visites guidées gratuites au public.

Ces visites auront lieu les après midi du samedi et du dimanche entre 14h00 et 18h00..

Ces visites retracent l’histoire du château des origines à nos jours, prévoir 1 heure 30 pour la visite qui vous fera faire le tour extérieur du château. (Pas de possibilité de visiter l’intérieur des ruines pour des raisons de sécurité).

Départ des visites à 14, 15,16 et 17 heures. Réservation préférable.

cartouche à les honneurs de la presse

Le succès remporté par le spectacle « cartouche » n’a pas manqué de faire réagir la presse locale:

On peut ainsi lire dans la nouvelle république du 1er septembre :

Deux-Sèvres – Bressuire – Le chiffre

1.393 : C’est le nombre de visiteurs totalisés par les douze visites estivales organisées cet été par l’office de tourisme du Bocage bressuirais et les collectivités. Avec un record pour le spectacle « Cartouche » de Pugny : 500 spectateurs.

 

Toujours dans la nouvelle république, le 28 Août :

Deux-Sèvres – Bressuire, Pugny – Spectacles

Pugny : la comédie musicale  » Cartouche  » a fait mouche

Le public, nombreux, a été séduit par cette interprétation de « Cartouche ». - Le public, nombreux, a été séduit par cette interprétation de « Cartouche ».

La troupe Jacques-Cartier et la chorale La Guirandelle ont interprété Cartouche. - La troupe Jacques-Cartier et la chorale La Guirandelle ont interprété Cartouche.

Avec cinq cent cinquante entrées payantes, le premier spectacle de plein air joué dans le château de Pugny a été un succès retentissant.

Vous vous rendez compte ?! Ce soir, on a fait plus que doubler la population du village ! Christian Roy, maire de Pugny, commune de 250 âmes au cœur du Bocage bressuirais, a effectivement vu débarquer samedi soir près de 550 personnes pour assister à la comédie musicale « Cartouche » jouée par la troupe niortaise Jacques-Cartier associée à la chorale aiffricaine La Guirandelle, le tout étant orchestré par le musicien Serge Bouloré, soit plus d’une centaine de personnes supplémentaires sur scène.

« Notre rencontre avec le maire de Pugny s’est faite durant l’été 2016 à Cherveux où nous jouions la même comédie musicale », explique Serge Rimark, président de l’association Jacques-Cartier. Christian Roy a alors en tête le château de Pugny, lieu où il a vu le jour et dans lequel il a passé une grande partie de sa jeunesse. « Cet espace était un théâtre permanent. A l’époque, trois familles et trente-cinq personnes y vivaient. Un voisin m’a appris à jouer du trombone à coulisse », témoigne le maire.
Mais pour passer du projet à la réalité, et avec l’autorisation du propriétaire du château Eric Bonneau, de nombreux bénévoles dont ceux de l’association Le Convivial de Pugny se sont retroussé les manches. Les gradins et la scène ont dû être modelés, plusieurs tonnes de terre ont été nécessaires pour l’opération.
C’est avec émotion et fierté que les organisateurs ont contemplé les gradins qui se remplissaient au fur et à mesure, samedi soir.
Pas de doute, avec « Cartouche », ils ont fait mouche

Bruno Bouchet

On pouvait aussi lire dans « le courrier de l’Ouest » du 27 Août :

Pugny Cartouche : un succès populaire

La comédie musicale « Cartouche », par la troupe Jacques-Cartier, a été jouée, samedi soir, devant 550 personnes. Le rendez-vous culturel, dans la cour du château, restera gravé dans les annales de la petite commune.

retrouver la série de photos du journal en cliquant sur le lien ci-dessous:

http://www.courrierdelouest.fr/actualite/pugny-cartouche-un-succes-populaire-27-08-2017-329319#9

10 juillet 1794. Le combat de Chanteloup.

Pour clôturer ce mois d’Août, Jean Philippe nous rappelle un épisode impliquant les soldats vendéens de Pugny.  Article complet à retrouver sur la page du site intitulée : Le château de Pugny et les guerres de Vendée

«  » »Le 10 juillet 1794 a eu lieu a proximité de Chanteloup un combat qui a impliqué plusieurs centaines, voire plusieurs milliers de combattants .

Ce document a pour but de vous faire connaitre ce « choc » et le cadre militaire local dans lequel il s’est déroulé. Il est constitué d’une sélection des courriers de l’armée républicaine évoquant le secteur sud-est de la Vendée militaire sur une période d’un peu plus d’un mois en juin et juillet 1794.

Ces extraits sont issus des « Guerres des vendéens et des chouans » de Jean Julien Savary (1753-1839).  Ils concernent  les soldats vendéens de Pugny et des environs qui combattaient avec ceux de Courlay et Cerizay. «  » »

Combat de Chanteloup

Confection d’oriflammes

Pour donner un petit air de fête au château pour les prochaines journées du patrimoine des 16 et 17 septembre prochains, natou nous a confectionné des oriflammes

la couturière au travail

Le résultat est à la hauteur.

Porche d’entrée
Les anciennes étables

Un grand merci à la couturière.

Les lettres de Denise Jeanne Catherine de Mauroy (1816-1840)

Pour la fin des vacances, Jean-philippe , avec l’aide de bernadette, nous propose une nouvelle étude dans sa page  » le château de Pugny et les guerres de Vendée ».

Les lettres de Catherine de Mauroy (1816-1840)

En 1885, Florentin Puichaud, maire de Moncoutant et alors propriétaire du château de Pugny, publia avec son fils Casimir dans le bulletin de la société des sciences, arts et lettres des Deux-Sèvres le document suivant.

Il s’agit de lettres de Catherine de Mauroy (1771-1837), fille et seule héritière du marquis qui possédait le château de Pugny avant la révolution de 1789. Ces courriers ont pour destinataire  Marie-Louise Poignant-Savin (1768-1836), ex-femme de chambre de la marquise de Mauroy, née et décédée à Pugny.

Retrouvez cette étude passionnante en cliquant sur le lien:

Les lettres de catherine de Mauroy