Archives de catégorie : 2015

Introduction de la pomme de terre en Gâtine

On ne le sait pas toujours mais l’introduction de la pomme de terre en gâtine s’est faite en 1787, grâce à Clément CENDRES (1754-1794), alors gérant des terres du marquis de Mauroy à PUGNY.

Clément Cendres, prenant exemple sur le Dr Bouteiller, introduit avec succès et profit la culture de la pomme de terre sur les terres du château. Cet essai à grande échelle réussi sera mentionné par Claude DUPIN, préfet des Deux-Sèvres  p 234 du « Mémoire statistique du Département des Deux-Sèvres » publié en1803   (source BNF, catalogue gallica)

extrait de la p 234 du « Mémoire statistique du Département des Deux-Sèvres »
extrait de la p 234 du « Mémoire statistique du Département des Deux-Sèvres »

Le préfet DUPIN, sous le Consulat, veut développer la culture de la pomme de terre en Gâtine, pour améliorer « la subsistance » des paysans.
Il valorise l’initiative de Clément Cendres, exagérant sans doute le volume de la récolte de 1787. Le chiffre de « 400 charretées » signifie grande quantité.
Cendres a « engraissé …moutons, vaches, bœufs ». En 1787, la pomme de terre est destinée aux bestiaux mais ne fait pas encore partie du menu des paysans, encore méfiants vis-à vis de cette nouvelle plante.

DUPIN rend hommage à Clément CENDRES, précurseur de la culture de la pomme de terre. Il le qualifie d’ « industrieux », lui reconnaissant ainsi des qualités d’ingéniosité, d’initiative. Il parle d’ « un exemple utile », à suivre par les paysans.

 

(sources : bersabou et jean-philippe POIGNANT)

Deux nouvelles “employées” au château

Depuis le 21 décembre, deux nouvelles “employées” ont rejoint l’équipe “entretien espaces verts”, initialement formée de Caramelle et de Noisette. Cette arrivée hivernale permettra de mener à bien la phase de nettoyage des abords du château.

Venue de la Vienne, âgées de 6 mois chacune, elles se sont déjà mises au travail. Nous leur souhaitons la bienvenue et bon courage.

Les nouvelles venues
Les nouvelles venues
Déjà au travail
Déjà au travail
Noisette et Caramelle
Noisette et Caramelle
Un travail d'équipe
Un travail d’équipe

le souvenir vendéen au château de Pugny

Le samedi 3 octobre 2015,  le Souvenir Vendéen avait inclus dans son programme de visites historiques locales des hauts lieux de la guerre de Vendée le château de Pugny.

 

Discours de Monsieur CHATRY , président du souvenir vendéen devant l'entrée du château
Discours de Monsieur CHATRY , président du souvenir vendéen devant l’entrée du château
Eric BONNEAU expliquant aux nombreux visiteurs la disposition des anciens bâtiments
Eric BONNEAU expliquant aux nombreux visiteurs la disposition des anciens bâtiments
un public nombreux et attentif aux explications historiques.
un public nombreux et attentif aux explications historiques.
Discours de Monsieur Roy, maire de Pugny
Discours de Monsieur Roy, maire de Pugny

Pugny et Moncoutant, le soulèvement de la Saint-Louis

L’étape suivante nous a emmenés au château de Pugny, qui a plus souffert de la « modernité » que des tourments de la Révolution. Il en reste cependant un porche magnifique devant lequel MM. Rémi Billaud et Michel Chatry nous ont raconté le premier soulèvement vendéen, parti d’ici en août 1792. La visite s’est prolongée à l’intérieur, où M. Éric Bonneau, propriétaire du château, nous a montré l’étendue des travaux à engager pour la restauration qu’il souhaite réaliser.

La journée s’est achevée plus loin, à Moncoutant, devant la pierre marquant le départ de la révolte de la Saint-Louis, en août 1792. M. Chatry, à l’instar de Delouche, l’un des promoteurs de ce soulèvement, est monté sur le rocher pour nous haranguer.