Tous les articles par admin

Visite du groupe chantier d’insertion de Moncoutant sur Sèvre

Ce mercredi un groupe d’adultes actuellement en chantier d’insertion à Moncoutant sur Sèvre, nous a rendu visite.

Apres un rapide rappel de l’historique du château fait par Eric, Gilles, Marc-André, Bryan, Stéphane et Christian ont pris en charge nos visiteurs et leur ont montré les différents chantiers en cours et en projet.

Marc-André et Gilles avec une partie du groupe

 

 

 

 

 

 

Après une heure et demie de visite, la matinée s’est terminée par le verre de l’amitié.

Le groupe et les bénévoles de l’ACP

 

LES TRAVAUX DE PRÉSERVATION ET DE RÉNOVATION (4EME PARTIE)

la mise en place de la toiture de préservation des cuisines touche à sa fin.

Stéphane, Bryan et Willy poursuivent le nettoyage de l’ancienne toiture avant la mise en place des plaques ondulées

 

En attendant, un binôme intergénérationnel récupère des noix :

2 générations, 2 techniques : ramassage à la main pour Gilles, ramassage mécanique pour Maëlwenn

 

Sur le toit des cuisines, on ne chôme pas :

Bryan tronçonne le lierre sur le mur

 

Willy dégage l’ancien passage de communication entre les pièces du rez de chaussée du château

 

Il retrouve également le niveau du sol du rez de chaussée

 

Stéphane donne un dernier coup de râteau avant la pose des plaques

 

le plafond des cuisines est enfin protégé pour l’hiver.

 

le pignon est également nettoyé,  laissant voir la base de l’ancien passage de communication

 

Une pause de fin de chantier bien méritée

 

 

 

 

Les journées du patrimoine à Pugny ont les honneurs de la presse

On peut lire dans la Nouvelle République de ce jour un article relatif à la célébration des Journées Européennes du Patrimoine au Château de Pugny sous le titre:

Dans les pas de Guillaume d’Appelvoisin

Le propriétaire du château de Pugny Éric Bonneau et ses amis bénévoles ont accueilli chaleureusement les visiteurs pour une visite enrichissante du château, lors des journées du patrimoine.
© Photo NR

 

Lors des journées du patrimoine, le propriétaire Éric Bonneau a ouvert au public les portes du château de Pugny. Marie-Jo, Angèle, Francis, Christian et Éric ont fait visiter les extérieurs du site, la glacière et une partie des caves du premier niveau. Les passionnés d’histoire ont pu poursuivre avec Jean-Philippe une visite plus thématique et historique. Pour la réussite de cette journée, les bénévoles ont abandonné provisoirement leurs chantiers pour mettre en valeur et en sécurité les découvertes de cette année et permettre des visites plus riches.
Ce site était presque voué à l’abandon lorsqu’Éric et sa femme ont décidé de le réhabiliter avant de rouvrir au public. L’association « Les Amis du château de Pugny » a été créée début 2016 autour des amoureux, protecteurs et défenseurs des vieilles pierres. Les jeunes du foyer des jeunes de Moncoutant sont venus en juillet prêter mains fortes et ont réalisé toute la signalétique en bois. Tous les bénévoles intéressés peuvent venir renforcer l’équipe le samedi.

Pour rappel les bénévoles se réunissent tous les samedi de 09h00 à 12h00 jusqu’au 31 octobre puis de 14 à 17h00 l’hiver ( sauf intempéries)

 

 

 

LES TRAVAUX DE PRÉSERVATION ET DE RÉNOVATION (3eme PARTIE)

Les travaux de préservation du toit des cuisines se poursuivent

Stéphane, Bryan et Willy préparent la pose des plaques ondulées en débroussaillant et nettoyant l’ancienne toiture.

 

Bryan pose les plaques ondulées:

 

Willy pose les tuiles pour un résultat fini:

 

Pour poursuivre la pose des plaques, il faut abattre l’ancien pignon:

Bryan et Willy se chargent de cette tache sous l’œil avisé de Gilles

Le pignon enlevé, le nettoyage se poursuit

Puis Bryan et Willy terminent la rangée de plaques ondulées

le chantier avance:

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Journées Européennes du Patrimoine 2019

Pour la quatrième année, le château de Pugny a ouvert ses portes aux visiteurs dans le cadre des Journées Européennes du Patrimoine.

Les membres de l’ACP avaient mis tout en oeuvre pour que les deux après-midi d’ouverture soient une réussite.

Après un dernier débroussaillage effectué par Christian et Stéphane,

Stéphane débroussaille devant les cuisines

Bryan et Willy ont aménagé le parking, ainsi que la partie lumière des cuisines et de la glacière.

Francis et Stéphane ont installé la banderole de notre mécène: TPF

Pose de la banderole de notre mécène

Stéphane et Eric ont préparé un coin repos à l’aide du mobilier construit par les jeunes du moncoutantais en juillet dernier

la buvette a été mise en place par Aminatou , Colette, et Stéphane.

Annie a tenu l’aire « jeux » mise en place cette année dans le cadre du thème national : Arts et divertissements

Plusieurs jeux étaient proposés dont l’apprentissage du jeu des osselets comme on le pratiquait jadis:

 

Puis nos guides, Marie-jo,  Angèle , Christian,  Jean-Philippe, Francis et Eric, se sont relayés pour faire découvrir l’histoire , la petite et la grande, du château et de ses habitants.

Marie-jo et un groupe de visiteurs

 

Christian commence sa visite sous le porche

 

Jean-Philippe sous l’ancienne tour des fours à pain

 

Marie-jo emmène son groupe vers le chantier du souterrain

 

Angèle et Francis avec leur groupe

 

Francis montre à un groupe les derniers travaux de nettoyage de l’arrière du château

 

Pendant ce temps à la buvette on parle également histoire

à la buvette, on refait l’histoire

on se repose tranquillement,

ou alors on profite des jeux:

Durant les 3 averses du dimanche après midi, on poursuit la visite dans les caves ou la glacière:

 

Cette année, nous avons battu un record de fréquentation avec 200 visiteurs sur les 2 après-midi soit pratiquement le double de visiteurs de l’an passé.

Un très grand merci à tous les bénévoles de l’A.C.P qui ont dépensé sans compter leur temps et leur énergie pour la réussite de cette édition des JEP 2019

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pose d’un linteau sur une des fenêtres des cuisines.

Le linteau de la fenêtre droite des cuisines donnant sur la cour intérieure avait disparu. Il a été remplacé par un des linteaux de pierre provenant du château et marqué d’un monogramme et de la date 1630.

L’intervention nécessitait une grande minutie de la part du chauffeur du tractopelle pour la mise en place.

Stéphane avait préparé le futur emplacement du linteau

 

le linteau est attaché par des courroies

 

 

 

Le linteau est ensuite posé sur 2 blocs de pierre pour être posé sur les lames et mis en position pour être placé dans son emplacement.

 

Eric guide la mise en place.

 

 

Le linteau est présenté devant son emplacement et mis en place:

 

Vue du monogramme et de la date apposée sur le linteau

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Préparation des prochaines journées du patrimoine

Samedi dernier, l’équipe de bénévoles,comme les 2 samedis précédents, était en pleine préparation des prochaines journées du patrimoine qui auront lieu les 21 et 22 septembre 2019 et dont le thème, cette année est : Arts et divertissements.

Pour la 4 ème année, le château ouvrira ses portes au public, Les visites seront faites par les guides de l’association des Amis du Château de Pugny, elles se dérouleront le samedi et le dimanche de 14h00 à 18h00.

,Marie-Jo, Angèle, Francis, Christian et Eric, vous ferons visiter les extérieurs du site, la glacière et une partie des caves du premier niveau dans une visite généraliste d’environ une heure, les passionnés d’histoire pourront poursuivre avec Jean-Philippe une visite plus thématique et historique.

Pour respecter le thème de cette année, des jeux vous serons proposés par Annie et Willy.  Une buvette sera également à votre disposition avec un coin repos.

Pour la réussite de cette journée, les bénévoles ont abandonné provisoirement leurs chantiers pour mettre en valeur et en sécurité les découvertes de cette année et permettre des visites plus riches visuellement.

Bryan nettoie les deux vestiges des portes du château découvertes dernièrement. et met en valeur des blocs de pierre  dégagés des ouvertures:

pendant ce temps, Stéphane, Francis et Gilles débroussaillent :

Gilles dégage  la vue sur une partie des caves.

Pendant ce temps, Eric matérialise des marches pour faciliter le passage sur la butte de terre servant de promontoire à l’arrière du château.

la matinée se termine par une petite collation:

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Opération « levez les yeux »

Le ministère de l’Éducation nationale et de la Jeunesse et le ministère de la Culture lancent conjointement la nouvelle initiative « Levez les yeux ! ». Spécifique aux scolaires, celle-ci est dédiée au patrimoine sous toutes ses formes. Une journée où les enseignants amènent leurs élèves hors de la classe, à la rencontre des sites patrimoniaux. Une journée d’éducation au regard, hors les murs, pour apprendre à lire l’architecture, découvrir les jardins remarquables, pratiquer la lecture des paysages, se sensibiliser au patrimoine de proximité, à l’urbanisme, apprendre à déchiffrer la ville ou les campagnes…

Le patrimoine français est considérable avec plus de 44 000 monuments historiques (châteaux, usines, églises, jardins, ponts, fermes, moulins, phares, mairies, écoles, etc. de toutes époques). Mais le patrimoine ne se limite pas aux monuments historiques ! C’est aussi le patrimoine vernaculaire qui nous apprend beaucoup sur la vie quotidienne des générations précédentes.

Le patrimoine est la pratique culturelle la plus populaire : rien n’est plus simple que de s’arrêter dans une ville ou un village, d’y marcher et de découvrir ses monuments et ses sites. Par ailleurs, l’architecture contemporaine qui nous entoure est notre patrimoine de demain. Elle se constitue au jour le jour, modifie notre environnement en nous permettant de nouveaux usages de l’espace. Quelquefois, elle conduit à des transformations qui modifient nos pratiques des lieux. L’architecture contemporaine, ce sont des bâtiments et des espaces publics, mais ce sont aussi des métiers, des matériaux, des chantiers… Autant de découvertes possibles ancrées dans la vie quotidienne de tous les élèves.

« Levez les yeux ! » est l’occasion pour les élèves de prendre conscience de leur cadre de vie quotidien et pour les enseignants de sensibiliser les enfants et les jeunes à l’importance de l’éducation au patrimoine et à l’architecture.

 

Cette année, le château de Pugny participe à cette opération, les enseignants intéressés par cette initiative peuvent se mettre en contact avec le président de l’Association des Amis du Château de Pugny sur l’adresse du site :  fbchateau.pugny@orange.fr

A VOS AGENDAS : JOURNÉES EUROPÉENNES DU PATRIMOINE 2019

Les prochaines Journées Européennes du Patrimoine auront lieu les 21 et 22 septembre 2019. Le thème de cette année est :

 Arts et divertissements

Pour la 4 eme année, le château ouvrira ses portes au public, Les visites seront faites par les guides de l’association des Amis du Château de Pugny, elles se dérouleront le samedi et le dimanche de 14h00 à 18h00.

La région Nouvelle-Aquitaine a mis en ligne l’événement.

Retrouver l’article concernant le château sur :

JEP : Nouvelle-Aquitaine

LES TRAVAUX DE PRÉSERVATION ET DE RÉNOVATION (2eme PARTIE)

Poursuivant les travaux de préservation de la toiture des cuisines, ce mardi, Stéphane, Gilles, Bryan, Willy et Eric, ont continué à enlever l’ancienne toiture, arracher les ronces et végétaux, et mis en place des plaques de fibre-ciment.

Les plaques sont ensuite recouvertes de tuiles pour l’esthétique.

Willy, Bryan dégagent les montants en pierre de fenêtre et Eric pose les tuiles.

Pendant de temps à l’arrière, Gilles enlève le lierre du mur, Bryan et Willy nettoient le mur entre les 2 montants de fenêtre.

 

 

l’arrière du chantier en fin de matinée

 

 

 

 

 

 

 

 

LES TRAVAUX D’ÉTÉ DE L’A.C.P (4EME PARTIE)

Ces 2 premiers samedis d’Août, les bénévoles de l’ A.C.P ont continué à nettoyer la partie arrière du château entre les deux tours.

Notre équipe de bénévoles s’est enrichie de 2 nouveaux membres : Bryan et willy LENOIR, demeurant à Moncoutant.

Francis , notre chef de chantier, inspecte avec Stéphane, le mur extérieur du château.

Puis avec jean-Philippe, la nouvelle porte découverte dans le mur au rez-de-chaussée.

Jean-philippe continue le déblaiement depuis la nouvelle ouverture.

Stéphane s’attaque aux souches sur la petite tour.

Gilles et Bryan sont à l’angle de la tour Nord, et dégagent le mur.

L’angle de la tour est dégagé.

Pendant ce temps Willy met à jour une marche sur le haut de la petite tour

En fin de matinée, on peut voir après la marche, un montant d’ouverture

Samedi 10, le chantier se poursuit, chacun a son secteur:

 

Bryan, dégage les différentes strates de gravats dus à l’incendie d’août 1792.


On peut apercevoir des couches de briques d’ardoises et même des morceaux de poterie.

Bryan découvre également un corbelet en pierre

Gilles nettoie le passage entre le château et la tour nord

 

Francis en lève la végétation sur le dessus du chantier

 

Peu à peu on voit la structure du rez de chaussée du château apparaître

 

Stéphane,  willy, et Francis mettent à jour une double communication au niveau de la marche.

Rendez vous samedi prochain.

 

 

 

 

 

Les travaux de préservation et de rénovation (1ere partie)

Fin avril, les bénévoles avaient dégagé le dessus de la toiture des cuisines semi-enterrées.

Ce travail nous avait permis de constater que le dessus de la voûte des cuisines semi-enterrées était recouvert de terre disposée en pente et sur cette terre on avait mis directement des tuiles canal pour protéger la voûte.

Malheureusement, cette toiture ayant été faite il y a plusieurs dizaines d’années, la plupart des tuiles sont cassées et laisse la végétation (ronces, orties, lierres..) prendre racine et laisse l’eau s’infiltrer, menaçant ainsi la voûte des cuisines de s’effondrer.

Avec Stéphane nous avons entrepris d’enlever la vieille toiture, de nettoyer et désherber la pente en terre. Les racines des végétaux sont arrachées pour éviter toute repousse.

 

 

 

 

 

la pente ainsi mise à nue est progressivement recouverte d’une toiture temporaire mais néanmoins décorative.

 

 

 

 

 

 

la pente est recouverte de plaques fibre de ciment puis des tuiles sont mises en gouttière sur le côté et sur les hauts de vagues pour l’esthétique.

 

 

 

 

 

 

 

Cette toiture provisoire permettra  de passer l’hiver sans infiltration, et sera démontée l’été prochain pour enlever la terre et mettre à jour le sol d’origine du rez de chaussée du château. Une toiture définitive sur charpente sera alors mise en place.

L’ensemble de la toiture sera recouverte avant l’automne. Nous recherchons des plaques fibre ciment d’occasion ou de récupération pour terminer ce chantier.  N’hésitez pas à prendre contact avec notre équipe sur l’adresse mail de l’A.C.P : fbchateau.pugny@orange.fr

 

L’A.C.P dans la presse locale

Le premier numéro du Mag’info de la commune nouvelle de Moncoutant sur Sèvre, met à l’honneur les associations.

Notre association y figure:

Pour rappel l’association des Amis du château de Pugny (A.C.P) est une association loi 1901 (JO du 05/03/2016 N° W793001614), crée en janvier 2016 ayant pour but de:

  • Faire découvrir au public le château et son histoire en y organisant des visites guidées
  • Faire œuvre «d’historien » en recherchant tous documents ayant trait à l’histoire du Château et à l’histoire des personnes y ayant vécu
  • Animer ces lieux et y organiser toutes sortes de manifestations culturelles, festives, touristiques et sportives
  • Contribuer et participer à la restauration des bâtiments existants
  • Participer à la découverte et à la mise à jour des caves et souterrains du Château
  • Et plus généralement agir pour la sauvegarde, la mise en valeur, la promotion et le rayonnement du château de Pugny et du patrimoine architectural qu’il représente.

Notre association est ouverte à tous et à toutes, n’hésitez pas à nous rendre visite sur site le samedi matin de 08h30 à 12h00.

Vous pouvez apporter votre soutien à notre association par vos connaissances techniques, et par vos dons de matériaux et matériels neufs ou d’occasions de toute sortes (tuiles, menuiserie, outillage ..etc..). Vous pouvez également nous soutenir financièrement en nous contactant sur l’adresse mail de l’association: fbchateau.pugny@orange.fr

merci de votre soutien.

 

Le château

Poursuivons notre étude des hameaux et villages de Pugny à partir des travaux de Christian Boche, sur la population suivant les recensements de 1871 à 1906.

Nous étudions aujourd’hui la population du château.

 

 

 

 

 

La plus ancienne mention du château à son emplacement actuel date de 1379, mais il est vraisemblable que depuis l’an mil le château des seigneurs de Pugny soit situé à cet endroit précis.

Carte de Cassigny fin XVIII°

 

 

 

 

 

 

Après la révolution, les propriétaires louaient le château à une ou plusieurs familles comme exploitation rurale.

Cadastre napoléonien

 

 

 

 

 

A la fin du 19ème siècle et jusqu’au milieu du 20ème siècle, il y a eu 2 à 3 familles qui vivaient dans l’enceinte du château avec leurs domestiques.

Concernant la période étudiée, de 1871 à 1906 inclus, le château est occupé par la famille BEAUJAULT. Ils seront remplacés en 1904 par la famille BOISSONNEAU

En 1872, le chef de famille Jean-Baptiste BEAUJAULT, fermier âgé de 55 ans , vit avec ses 5 enfants. Les 2 fils plus âgés sont mariés.

Laurent , 37 ans vit avec son épouse Victorine, née MARTINEAU, 26 ans,originaire de Chanteloup.

Fridolin , 26 ans vit avec son épouse Euphrosine née SAVIN 25 ans, originaire également de Pugny et leurs 2 enfants: Marie 5 ans et Fridolin  18 mois.

Les 3 autres enfants de Jean-Baptiste vivants au château à cette date sont : Baptiste 17 ans, Léontine 14 ans et Célestine 10 ans

Les BEAUJAULT ont 2 domestiques (Baptiste MASSE et Gustave BICHOT) ainsi que 2 servantes (Louise et Florentine MERCERON)

En 1876, Laurent et son épouse victorine ont quitté le château ainsi que Baptiste, frère de Fridolin.

La famille restante a maintenant 4 domestiques (Laurent MARQUIS, Delphin et Auguste THIBAUDEAU et Baptiste MASSE) et une servante (Florentine MERCERON)

En 1886, Fridolin est devenu le chef de famille. Il gère une des exploitation du château avec son épouse  Euphrosine , et leur fils Fridolin âgé de 15 ans. Ils ont à leur service un domestique Henri FRADIN et une servante Augustine TALBOT.

La seconde exploitation est gérée par Baptiste  BEAUJAULT (31 ans) et son épouse Louise née DROCHON. Le couple est accompagné d’une fille, Marie-Louise âgée de 4 ans. Ils ont à leur service 2 domestiques: Baptiste GAUTREAU et Fridolin BILLAUD.

5 ans plus tard, en 1891, la seule famille recensée au château est celle de Fridolin et  Euphrosine . Sont également recensés avec eux leur fils Fridolin âgé de 20 ans et déclaré comme cultivateur ainsi que leur petite fille Marthe POINOT.

Ils ont  comme domestiques :  Fridolin BILLAUD et Auguste GEFFARD, ainsi que 2 servantes : Célestine GODRIE et Marie PILLET.

Au début du 20éme siècle, en 1901, on retrouve deux familles exploitantes au château: Fridolin et  Euphrosine BEAUJAULT  (âgés respectivement de 55 et 54 ans) et la famille composée de Fridolin et de Honorine GRELLIER son épouse  avec leur fille Camille âgée de 4 ans.

Ils ont 3 domestiques: Maximin TALON, Louis BOISSONOT, et  Marie-Louise MENARD.

En 1906, la famille BEAUJAULT a définitivement quitté le château.

3 familles BOISSONNEAU occupent désormais les 3 exploitations agricoles du château. Ces 3 exploitations perdureront jusqu’au début des années 2000. Les derniers exploitants seront les familles ROY, GUILLOTEAU, et POIGNANT. Véritable village , l’enceinte du château accueillera jusqu’à 35 personnes réparties sur 3 familles.

Mais revenons à 1906:

La première famille est composée de Constant , 34 ans, originaire de La Chapelle St Laurent (La Ville) et de son épouse Lucie TAUDIERE , 31 ans, originaire de Chanteloup (Le Verdon). Ils sont recensés avec 2 enfants Marcelin 5 ans né à Moncoutant et Simone 2 ans née à Pugny.

La seconde famille est composée d’Henri (32 ans, originaire de La Chapelle St Laurent ), son épouse Aurélie GRELLIER (27 ans, originaire de Moncoutant). Ils ont 4 domestiques : Pierre BROSSARD (originaire de Terves),  Auguste VERGNAUD (originaire de La Chapelle St Laurent),  Jean BROSSARD (originaire de Chanteloup) et Xavier DIEUMEGARD (originaire de Pugny), ainsi qu’ une servante : Joséphine FIEVRE (originaire de Courlay).

Enfin la troisième famille se compose d’Auguste (39 ans, originaire de La Chapelle St Laurent ), son épouse Félicie née VINCENT (37ans, originaire de La Chapelle St Laurent ) et de 2 domestiques : Henri FRADIN (originaire de Pugny) et de Georges PITEAU (originaire de Chanteloup).

Recensement Le Château
Nom Prénom Age ou date de naissance Lieu de naissance Etat
1872 Beaujault Jean-Baptiste 55 Pugny fermier
Beaujault Laurent 37 Pugny cultivateur
Martineau épse Beaujault Victorine 26 Chanteloup épouse
Beaujault Fridolin 26 Pugny fermier
Savin épse Beaujault Euphrosine 25 Pugny épouse
Beaujault Marie 5 Pugny fille
Beaujault Fridolin 18 mois Pugny fils
Beaujault Baptiste 17 Pugny frère de Fridolin
Beaujault Léontine 14 Pugny sœur de Fridolin
Beaujault Célestine 10 Pugny sœur de Fridolin
Massé Baptiste 29 Pugny domestique
Bichot Gustave 14 Pugny domestique
Merceron Louise 29 Pugny servante
Merceron Florentine 17 Pugny servante
1876 Beaujault Jean-Baptiste 60 Pugny fermier
Beaujault Fridolin 30 Pugny fils (fermier)
Savin épse Beaujault Euphrosine 29 Pugny Belle-fille
Beaujault Euphrosine 9 Pugny petite -fille
Beaujault Fridolin 6 Pugny Petit-fils
Beaujault Léontine 19 Pugny fille
Beaujault Célestine 14 Pugny fille
Marquis Laurent 23 Largeasse domestique
Thibaudeau Delphin 18 Moncoutant domestique
Thibaudeau Auguste 14 Moncoutant domestique
Massé Baptiste 25 Pugny domestique
Merceron Florentine 22 Pugny servante
1886 Beaujault Fridolin 40 cultivateur
Savin épse Beaujault Euphrosine 39 épouse
Beaujault Fridolin 15 fils
Fradin Henri 33 domestique
Talbot Augustine 26 servante
Beaujault Baptiste 31 cultivateur
Drochon épse Beaujault Louise 28 épouse
Beaujault Marie-Louise 4 fille
Gautreau Baptiste 33 domestique
Billaud Fridolin 18 domestique
1891 Beaujault Fridolin 46 cultivateur
Savin épse Beaujault Euphrosine 45 épouse
Beaujault Fridolin 20 fils (cultiv)
Poinot Marthe 7 petite -fille
Billaud Fridolin 23 domestique
Geffard Auguste 19 domestique
Godrie Célestine 23 servante
Pillet Marie 23 servante
1901 Beaujault Fridolin 55 cultivateur
Savin épse Beaujault Euphrosine 54 épouse
Beaujault Fridolin 30 fils (cultiv)
Grellier épse Beaujault Honorine 30 Belle-fille
Beaujault Camille 4 petite -fille
Talon Maximin 25 domestique
Boissonnot Louis 20 domestique
Ménard Marie-Louise 21 domestique
1906 Boissonneau Constant 1872 La Chapelle St Laurent (La ville) cultivateur
Taudière épse Boissonneau Lucie 1875 Chanteloup (Le verdon) épouse
Boissonneau Marcelin 1901 Moncoutant fils
Boissonneau Simone 1904 Pugny fille
Boissonneau Henri 1874 La Chapelle St Laurent frère
Grellier Aurélie 1879 Moncoutant Belle-sœur
Brossard Pierre 1876 Terves domestique
Vergnaud Auguste 1885 La Chapelle St Laurent domestique
Brossard Jean 1885 Chanteloup domestique
Dieumegard Xavier 1888 Pugny domestique
Fièvre Joséphine 1899 Courlay servante
Boissonneau Auguste 1867 La Chapelle St Laurent cultivateur
Vincent épse Boissonneau Félicie 1869 La Chapelle St Laurent épouse
Fradin Henri 1887 Pugny domestique
Piteau Georges 1891 Chanteloup domestique

Aujourd’hui les normes actuelles d’exploitation et les progrès de l’habitat font que plus personne ne réside au château.

Vue aérienne du château en 1978

Un nouveau record pour le mois de juillet

A nouveau une belle surprise pour nous, la fréquentation du site en juillet a battu le précédent record établi au mois de  juin avec 546  connexions de plus, portant le record à 11 655  connexions mensuelles.

Une fois encore toute l’équipe qui fait vivre ce site ( administrateurs, contributeurs et collaborateurs) se joint à moi pour vous remercier chaleureusement de nous suivre de plus en plus nombreux mois après mois.

Merci à tous