Les pluies de mars causent des dégâts

Les pluies incessantes de ces derniers jours ont fait monter le niveau de l’eau au niveau de la digue  derrière le château. Les terrains au dessus se sont gorgés d’eau.

Sous le poids, un gros pied de noisetier a glissé

et entraîné le mur de la digue sur une longueur d’environ 3 mètres.

Le mur de la digue est tombé dans le lit du ruisseau, l’obstruant complètement et faisant un barrage compact.

Ce barrage a dévié une bonne partie du débit du ruisseau vers l’ancien étang.