Hameau de la Rue

panneau indicateur actuel

 

Ce hameau apparait déjà en 1435 sous le nom de la ruhe, selon  le dictionnaire topographique des Deux-Sèvre de Bélisaire Ledain

Son nom provient certainement de l’ancien français ru qui signifie petit ruisseau ou rivage, en effet géographiquement ce hameau était en bordure du grand étang à l’arrière du château et il est toujours traversé par de petits ruisseaux.

On retrouve ce hameau sur le cadastre napoléonien dans la première partie du 19 ème siècle.

La rue (Cadastre napoléonien)

Aujourd’hui le village de la Rue est occupé par 3 familles dont la famille BOISSONNEAU qui a quitté le château en 1919 pour s’établir à la rue. Les habitations anciennes sont rénovées et une maison construite au 20ème siècle est venue s’ajouter aux bâtisses du hameau.

Le village de la Rue aujourd’hui

Les travaux de Christian Boche, à partir des recensements de 1871 à 1906, nous donnent un aperçu de la population du village durant cette période.

Recensement La Rue
Nom Prénom Age ou date de naissance Lieu de naissance Etat
1872 Grellier André Jean-Baptiste 11 août 1817 Neuvy-Bouin (Boisnalbert) Fermier 53
Brémand épse Grellier Louise Marguerite 14 octobre 1822 Cerizay épouse 50
Grellier André Léon Aimé 9 juin 1857 Pugny (la Rue) fils 14
Grellier Fridolin Alexandre 19 juillet 1848 Pugny (la Rue) fils ainé 23
Poignant épse Grellier Victorine Léontine 29 juin 1850 Pugny (le bourg) épouse 20
Grellier Auguste Alexandre 17 avril 1870 Pugny (la Rue) fils 2
Grellier Alexandre Fridolin 2 avril 1872 Pugny (la Rue) fils 15 jours
Grellier Pierre Alexandre 7 juillet 1829 Pugny (la Gaudinerie) Fermier 43
Audebaud épse Grellier Marie Victoire « Victorine » 14 février 1839 Chanteloup (garcay) épouse 39
Grellier Alexandre Jules 8 novembre 1871 Pugny (la Rue) fils 5 mois
Robin Jules Joseph 12 mai 1861 Amailloux (villebouin) fils de l’épouse 11
Robin Ferdinand Onésime 18 février 1866 Amailloux fils de l’épouse 6
Robin Célestine Emilie 27 novembre 1863 Amailloux fille de l’épouse 8
Moreau Marie 22 Largeasse servante 22
Motard Théophile Séraphin 19 avril 1844 Chanteloup domestique 23
Nau François 3 juin 1852 Pugny (la Coulaisière) domestique 19
1876 Grellier Pierre Alexandre 7 juillet 1829 Pugny (la Gaudinerie) Fermier 48
Audebaud épse Grellier Marie Victoire « Victorine » 14 février 1839 Chanteloup épouse 38
Robin Jules Joseph 12 mai 1861 Amailloux fils de l’épouse 15
Robin Célestine Emilie 27 novembre 1863 Amailloux fils de l’épouse 13
Grellier Alexandre Jules 8 novembre 1871 Pugny (la Rue) fils 5
Grellier Henri Eugène 23 novembre 1873 Pugny (la Rue) fils 3
Maulévrier Marie Alexandrine 29 mars 1858 Courlay domestique 16
Grellier André Jean-Baptiste 11 août 1817 Neuvy-Bouin Fermier 59
Brémand épse Grellier Louise Marguerite 14 octobre 1822 Cerizay épouse 53
Pied Marie-Désirée 6 septembre 1854 Neuvy-Bouin servante 23
Moreau Clément 18 Pougne-Hérisson domestique 18
Voyer François Jean-Baptiste 23 mai 1856 Neuvy-Bouin domestique 15
1886 Baudouin Pierre 4 janvier 1811 St André/Sèvre cultivateur 76
Clerjault épse Baudouin Louise 19 juillet 1814 St André/Sèvre épouse 72
Genty François Fridolin 12 novembre 1857 Chanteloup domestique 29
Nourrisson Henri François 4 août 1863 Rorthais domestique 22
Gourmaud Louis Auguste François 23 janvier 1870 La Ronde domestique 16
Baudouin Louis Auguste 15 septembre 1840 St André/Sèvre cultivateur 46
Brémaud épse Baudouin Marie Hortense 2 novembre 1843 Courlay épouse 44
Baudouin Marie Augustine Victorine 9 janvier 1868 St André/Sèvre fille 18
Baudouin Marie Eugénie Clémentine 17 mars 1872 St André/Sèvre fille 16
Baudouin Célestin Flavien Augustin 24 février 1875 St André/Sèvre fils 11
Baudouin Marie Mélanie Gabrielle 19 septembre 1878 St André/Sèvre fille 7
Baudouin Auguste Célestin Eugène 5 avril 1881 St André/Sèvre fils 5
Baudouin Marthe Célestine 12 mars 1884 Pugny (la Rue) fille 2
Baudouin François Henri 8 février 1859 St André/Sèvre cultivateur 27
Motard épse Baudouin Marie Albertine 10 avril 1858 Moncoutant épouse 28
1891 Baudouin Louis Auguste 15 septembre 1840 St André/Sèvre cultivateur 50
Brémaud épse Baudouin Marie Hortense 2 novembre 1843 Courlay épouse 48
Baudouin Marie Augustine Victorine 9 janvier 1868 St André/Sèvre fille 20
Baudouin Marie Eugénie Clémentine 17 mars 1872 St André/Sèvre fille 18
Baudouin Célestin Flavien Augustin 24 février 1875 St André/Sèvre fils (cultiv) 15
Baudouin Marie Mélanie Gabrielle 19 septembre 1878 St André/Sèvre fille 12
Baudouin Auguste Célestin Eugène 5 avril 1881 St André/Sèvre fils 10
Baudouin Marthe Célestine 12 mars 1884 Pugny (la Rue) fille 7
Vidal Jules Emile 8 avril 1870 Pugny (Bertineau) domestique 21
Gourmaud François Louis Auguste 23 janvier 1870 La Ronde domestique 21
Gourmaud Florentin Louis 6 octobre 1871 La Ronde domestique 19
Baudouin François Henri 8 février 1859 St André/Sèvre cultivateur 32
Motard épse Baudouin Marie Albertine 10 avril 1858 Moncoutant épouse 32
Baudouin Berthe Henriette Mélanie 12 juillet 1886 Pugny (la Rue) fille 4
Baudouin Anatole Henri 7 février 1888 Pugny (la Rue) fils 3
Baudouin Maria Clotilde Marthe 11 novembre 1889 Pugny (la Rue) fille 1
1901 Baudouin François Henri 8 février 1859 St André/Sèvre cultivateur 42
Motard épse Baudouin Marie Albertine 10 avril 1858 Moncoutant épouse 42
Baudouin Berthe Henriette Mélanie 12 juillet 1886 Pugny (la Rue) fille 14
Baudouin Anatole Henri 7 février 1888 Pugny (la Rue) fils 13
Baudouin Maria Clotilde Marthe 11 novembre 1889 Pugny (la Rue) fille 11
Baudouin Antonine Agathe Eléonore 2 août 1891 Pugny (la Rue) fille 9
Baudouin Marie-Thérèse Georgina 8 mai 1893 Pugny (la Rue) fille 7
Baudouin Gaston Henri Alcide 8 mai 1897 Pugny (la Rue) fils 3
Motard Marcelin Delphin 27 novembre 1880 Le Breuil-Bernard domestique 20
Dieumegard Florimond Gustave 7 avril 1883 Pugny (le bourg) domestique 17
Brémaud ve Baudouin Marie Hortense 2 novembre 1843 Courlay cultivatrice 58
Baudouin Célestin Flavien Augustin 24 février 1875 St André/Sèvre fils (cultiv) 25
Baudouin Marie Mélanie Gabrielle 19 septembre 1878 St André/Sèvre fille 22
Baudouin Auguste Célestin Eugène 5 avril 1881 St André/Sèvre fils 19
Baudouin Marthe Célestine 12 mars 1884 Pugny (la Rue) fille 17
Nourrisson Henri Léon 24 janvier 1887 Pugny (Bertineau) domestique 14
1906 Brémaud ve Baudouin Marie Hortense 2 novembre 1843 Courlay cultivatrice 1843
Baudouin Célestin Flavien Augustin 24 février 1875 St André/Sèvre fils (cultiv) 1875
Baudouin Augustin Michel 13 août 1881 St André/Sèvre fils (cultiv) 1881
Baudouin Marthe Célestine 12 mars 1884 Pugny (la Rue) fille 1884
Vergniaud Jules Fridolin Barthélémy 17 mai 1890 Pugny (la Forge) domestique 1880
Baudouin François Henri 8 février 1859 St André/Sèvre cultivateur 1859
Mottard épse Baudouin Marie Albertine 10 avril 1858 Moncoutant épouse 1858
Baudouin Berthe Henriette Mélanie 12 juillet 1886 Pugny (la Rue) fille 1886
Baudouin Anatole Henri 7 février 1888 Pugny (la Rue) fils 1888
Baudouin Maria Clotilde Marthe 11 novembre 1889 Pugny (la Rue) fille (couturière) 1889
Baudouin Antonine Agathe Eléonore 2 août 1891 Pugny (la Rue) fille 1891
Baudouin Marie-Thérèse Georgina 8 mai 1893 Pugny (la Rue) fille 1893
Baudouin Gaston Henri Alcide 8 mai 1897 Pugny (la Rue) fils 1897
Mottard Marcelin Delphin 27 novembre 1880 Le Breuil-Bernard domestique 1880

Lors du recensement de 1872,  2 grandes familles Grellier résident dans le hameau. Les 2 chefs de famille sont frères. Leurs parents sont arrivés à la Rue à la fin des années 1830, venant du village de la Gaudinerie.

La première famille qui habite le hameau depuis le milieu des années 1840 se compose d’André Jean-Baptiste, 53 ans originaire de Neuvy Bouin (Boisnalbert), fermier, de son épouse Louise Marguerite née Bremand, 50 ans , originaire de Cerizay, de leur fils André Léon Aimé (14 ans) né à Pugny (La Rue), et de leur fils Fridolin Alexandre, 23 ans né également à la Rue et qui vit avec son épouse Victorine Léontine née Poignant, 20 ans native du Bourg. Ils sont accompagnés de leurs 2 jeunes fils tous deux nés à la Rue : Auguste Alexandre ,2 ans, et  Alexandre Fridolin ,15 jours.

Le second frère Pierre Alexandre, fermier, 43 ans, originaire de Pugny (la Gaudinerie), vit avec son épouse Marie Victoire « Victorine » née Audebaud, 39 ans originaire de Chanteloup (garcay).  Victorine, veuve en première noce, est accompagnée de 3 enfants de son premier mariage, tous nés à Amailloux : Jules Joseph 11 ans, Célestine Emilie 8 ans et Ferdinand Onésime 6 ans. Le couple a également un enfant en commun Alexandre Jules 5 mois né à la Rue.

Une servante et deux domestiques servent les familles Grellier : Moreau Marie, 22 ans originaire de Largeasse, Motard Théophile Séraphin, 23 ans de Chanteloup et Nau François,  19 ans, de Pugny ( la Coulaisière).

Lors du recensement de 1876 on retrouve  les familles Grellier, mais avec quelques changements dans leurs compositions :

André Jean-Baptiste et son épouse Louise Marguerite  sont désormais seuls sans enfants. Ils ont une servante : Pied Marie-Désirée, 23 ans, originaire de Neuvy-Bouin et 2 domestiques : Moreau Clément 18 ans originaire de Pougne-Hérisson, ainsi que Voyer François Jean-Baptiste, 15 ans originaire de Neuvy-Bouin.

Pierre Alexandre et son épouse Marie Victoire « Victorine » sont accompagnés de deux des 3 enfants du premier mariage de l’épouse: Jules Joseph et Célestine Emilie désormais âgés de 15 et 13 ans, ainsi que de 2 fils nés de leur union Alexandre Jules et Henri Eugène, respectivement 5 et 3 ans, nés tous deux à la Rue. Ils ont une domestique: Maulévrier Marie Alexandrine, 16 ans originaire de Courlay.

En 1886, les familles Grellier ont laissé place à 3 familles Baudouin.

La première se compose de Pierre, 76  ans et de son épouse Louise        née Clerjault , 72 ans tous deux originaires de St André/Sèvre. Ils ont 3 domestiques à leur service:  Genty François Fridolin, 29 ans originaire de Chanteloup, Nourrisson Henri François, 22 ans, originaire de Rorthais, et Gourmaud Louis Auguste François, 16 ans, originaire de La Ronde (79).

La seconde se compose de leur fils Louis Auguste, 46 ans , cultivateur originaire de St André/Sèvre et de son épouse Marie Hortense,  44 ans, née  Brémaud  originaire de Courlay. Ils sont accompagnés de 6 enfants:  Marie Augustine Victorine 18 ans, Marie Eugénie Clémentine 16 ans,  Célestin Flavien Augustin 11 ans, Marie Mélanie Gabrielle 7 ans ,  Auguste Célestin Eugène 5 ans et Marthe Célestine 2 ans , tous étant nés à St André/Sèvre à l’exception de la dernière née à la Rue.

La dernière famille est formée par un second fils François Henri, cultivateur, 27 ans, originaire de St André/Sèvre et de son épouse Marie Albertine,  née Motard, 28 ans originaire de Moncoutant

En 1891   Il ne reste que les familles des 2 fils:

La composition de la famille de Louis Auguste est la même. Ils ont 3 domestiques : Vidal Jules Emile, 21 ans originaire de Pugny (Bertineau), et de deux frères Gourmaud François Louis Auguste 21 ans et Florentin Louis 19 ans, tous deux originaires de la Ronde.

La famille de François Henri et de son épouse  Marie Albertine s’est agrandie de 3 enfants nés à la Rue : Berthe Henriette Mélanie 4 ans,  Anatole Henri 3 ans et Maria Clotilde Marthe 1 an.

Au recensement de 1901, Louis auguste Baudouin   est décédé. Sa veuve Marie Hortense, agricultrice est désormais âgée de 58 ans. Elle a encore 4 enfants avec elle: Célestin Flavien Augustin 25 ans agriculteur,  Marie Mélanie Gabrielle 22 ans, Auguste Célestin Eugène 19 ans et  Marthe Célestine 17 ans. Ils ont un domestique : Nourrisson Henri Léon 14 ans originaire de Pugny (Bertineau).

La famille de François Henri Baudouin s’est agrandie de 2 filles et d’un garçon, tous nés à la Rue ; Antonine Agathe Eléonore 9 ans, Marie-Thérèse Georgina 7 ans et Gaston Henri Alcide 3 ans. La famille a 2 domestiques Motard Marcelin Delphin 20 ans, originaire du Breuil-Bernard et Dieumegard Florimond Gustave, 17 ans originaire du Bourg de Pugny.

Enfin au recensement de 1906, on retrouve Marie Hortense, veuve Beaudouin avec ses 2 fils Célestin Flavien Augustin et Auguste Célestin Eugène tous deux cultivateurs ainsi que sa fille Marthe Célestine , ils ont un domestique : Vergniaud Jules Fridolin Barthélémy, 26 ans, originaire de Pugny (la Forge).

Quand à la famille de François Henri Baudouin  la composition est identique au recensement de 1901, seul un domestique est resté  Mottard Marcelin Delphin.