Bilan de la catastrophe du 1er avril 2018

Pour mémoire, dans la matinée du dimanche 1er avril, le linteau intérieur en bois d’une gerbière  située au dessus du porche d’entrée du château  a cédé.

Une des fermes en chêne prenait appui sur ce linteau. Cette ferme se trouvant ainsi déséquilibrée, la toiture s’est effondrée à l’intérieur du bâtiment, entraînant d’énormes dégâts et nécessitant une intervention  avec de gros moyens.

La toiture vue de l’intérieur du château
Les dégâts vus de l’intérieur.

Un formidable élan de solidarité s’est mis en place:

La première phase de déblaiement et de tri des gravats a débuté:

Christian, Gilles et Marc-André en plein effort.
Natou, Francis et Eric entament l’enlèvement des tuiles restantes

La ferme en chêne qui était à terre était impossible à remettre en place, il fallait  une grue avec une flèche d’au moins 30 mètres.

Prochaine étape : remise en place de la ferme avec un camion grue.

En attendant de trouver une grue, des poutrelles de chêne ont du être mises en place pour soutenir la ferme sur son nouvel emplacement

Natou assure les niveaux des attaches des madriers porteurs
Les madriers sont montés par Thierry au volant de son télescopique
Les madriers de renfort sont en place

Nous avons eu un mécénat d’entreprise avec la société CMI de Louin qui a mis à notre disposition sa grue et son chauffeur

Gilles assure la liaison avec Reynald.
La grue télescopique vu de la cour haute
A l’intérieur , les bénévoles fixent la ferme sur son nouvel emplacement, ainsi que les premiers éléments de charpente.
La nouvelle charpente est mise en place à l’aide de pièces de l’ancienne charpente et de nouvelles pièces financées par l’A.C.P
Les arases des murs sont faites ainsi que les parties de maçonnerie tombées.

Pendant ce temps les membres de l’ACP sont à la recherche de tuiles qui permettront de refaire la toiture dans les mêmes tons que le prolongement du bâtiment.

Le bâtiment fin octobre :

Nous tenons à remercier l’ensemble des bénévoles, mécènes, donateurs qui ont permis la réalisation de ce chantier.

Le porche du 16éme siècle sera ainsi protégé des intempéries de l’hiver.

REMERCIEMENTS : 

Colette et Christian BOCHE, Nathalie et Francis  BODIN,  Marie-jo et Gilles BOISSONNEAU,  Christian ROY,  Marc André BISLEAU, la municipalité de Pugny, le gaëc de l’écluse, la société CMI de Louin, M et Mme GUILLOTEAU, David TELFER, M et Mme PIDOUX.