Le hameau de la Bonninière

Le hameau de la Bonninière est un hameau récent datant de la fin du 19ème siècle.

Le premier recensement faisant apparaître une population dans ce lieu est celui de 1901.

Recensement La Bonninière
Nom Prénom Date de naissance Lieu de naissance
1901 Baudouin ve Cadu Virginie 23 Août 1835  Courlay, (le Puy Brossard
Cron Victor Alexandre Toussain 1er novembre 1867  Clessé, (Puy fleury)
Cadu épse Cron Marie Julienne 26 aout 1869  moncoutant (La Braudière)
Cron Placide Louis Urbain 25 mai 1892  Clessé, (Puy fleury)
Cron Julienne Félinda Célestine 20 mars 1894  Clessé, (Puy fleury)
Cron Yvonne Antonine Sylvanie 1 décembre 1898  Pugny (La Bonninière)
Cron Marie Elisabeth Urbaine 6 février 1901 Pugny (La Bonninière)
Cadu Louis 17 avril 1871  moncoutant (La Braudière)
1906 Sicot André Auguste 13 décembre 1862 Clessé (la roche)
Berthelot épse Sicot Marie Florence 26 janvier 1861 La Chapelle St Laurent (pressée)
Sicot Ovide Maurice Auguste 24 septembre 1890 Chanteloup (Pâty)
Sicot Emile Eugène Léon 21 septembre 1892 Chanteloup
Berthelot Eugène Alfred 15 Novembre 1876 Terves (La brillardière)
Garnier épse Berthelot Marie Mathilde 20 Novembre 1876 La Chapelle St Laurent (La braudière)
Berthelot Hubert Alfred Henry 7 Août 1904 Pugny (La Bonninière)
En 1901, on trouve à la bonninière la famille CRON arrivée dans ce village entre 1894 et 1898. Elle est composée du père Victor Alexandre Toussain, agriculteur, originaire de Clessé, de la mère Marie Julienne, née CADU, originaire de Moncoutant  4 enfants du couple vivent avec eux : Placide Louis Urbain et Julienne Félinda Célestine, nés à Clessé, Yvonne Antonine Sylvanie et Marie Elisabeth Urbaine, nées à la Bonninière à PUGNY.
Vivent également avec eux , Virginie veuve CADU mère de l’épouse et Louis CADU, 30 ans frère de l’épouse.
En 1906, ce sont deux familles qui résident dans le hameau:
La famille SICOT composée du père André Auguste, cultivateur, originaire de Clessé, la mère Marie Florence, née BERTHELOT, originaire de la Chapelle Saint-Laurent, avec 2 fils : Ovide Maurice Auguste et Emile Eugène Léon, nés tous deux à Chanteloup.
La seconde famille se compose d’Eugène Alfred BERTHELOT (cousin de l’épouse d’André SICOT), originaire de Terves, de son épouse Marie Mathilde née GARNIER, originaire de La Chapelle St Laurent  et de leur fils Hubert Alfred Henry né à la Bonninière à PUGNY.
Vue aérienne actuelle du hameau