le hameau du Gâts

Le Gats

Le nom de ce hameau « le Gâts » aussi nommé le Gas ou encore le Gast tirerait son nom de l’ancien français et signifierait : Terre ou pays ravagé, terre inculte, solitude, pays désert.

On le retrouve déjà représenté sur le cadastre napoléonien au début des années 1800:

Le Gas

Le dépouillement des recensements de 1872 à 1906 par Christian BOCHE nous permet de constater que ce hameau a été occupé durant toute cette période par la seule famille Guéret.

En 1872 le hameau est habité par Pierre GUERET né le 6 août 1814 à Chanteloup ,  sa femme Marie Elisabeth ROBIN née  le 23 septembre 1819 également à Chanteloup ou ils se sont mariés le 19 février 1838.

Vivent avec eux leurs fils ; François Delphin né le 18 Août 1838 à Chanteloup, Joseph Isidore né le 29 septembre 1846 à la Chapelle Saint-Laurent,  Jules Alfred né le 1er juillet 1852 à la Chapelle Saint-Laurent , et Henry Isidore né le 16 décembre 1855 également à la Chapelle Saint-Laurent.

Au moment de ce recensement, vivent également avec eux leur fille Marie Louise  GUERET épouse VIDAL née le 13 septembre 1849 à la Chapelle Saint-Laurent et sa fille Marie VIDAL née en 1870.

En 1886, Jules Alfred GUERET est devenu le chef de famille, il vit avec son épouse Marie Françoise née BIRONNEAU, née le  21 janvier 1956 à Chanteloup.

Son père Pierre, âgé de 72 ans  vit encore dans le hameau.

Jules Alfred et Marie Françoise ont 3 filles sous leur toit : Marie Elisabeth née  à Pugny le 19 octobre 1880,   Marie Fridoline née le 17 Mars 1882 à Pugny et Marie Octavie Juliette  née également à Pugny le 18 avril 1885.

Ce recensement fait également état de la présence dans le hameau  d’Henry Isidore, frère de Jules Alfred, ainsi que de COGNY Fréderic, âgé de 20 ans et de ROBIN Pauline âgée de 19 ans.

Au recensement de 1891, on retrouve Jules Alfred et son épouse, son père Pierre âgé de 77 ans, leur fille Elisabeth. Marie Octavie Juliette  et Marie Fridoline sont décédées toutes deux à Pugny en 1886 la première le 19 juillet et la seconde le 31 juillet .

2 autres filles sont avec eux Marie Françoise née à Pugny le 30 Avril 1887 et Marie Radégonde  née également à Pugny le 31 Août 1889.

En 1901, le hameau est habité par les mêmes personnes qu’en 1891, moins Pierre GUERET qui est décédé le 17 février 1900. La famille s’est agrandie d’une fille Juliette Marguerite Marie née le 2 novembre 1897 à Pugny. Un nommé Gustave TERRY, âgé de 29 ans, domestique, est également présent .

Enfin au recensement de 1906 on retrouve les mêmes habitants qu’en 1901 sauf Gustave TERRY qui est remplacé par un dénommé GOURMAUD Narcisse Louis  né le 29 septembre  1879 à La Ronde.

Le Gâts