Denis Jean de Mauroy : Dossier de radiation de la liste des émigrés

On trouve aux archives nationales le dossier de demande de radiation de la liste des émigrés de Denis Jean De Mauroy

Environ cent-cinquante-mille personnes auraient émigré de France pendant la Révolution française ; nobles, prêtres et roturiers dont les noms furent consignés dans les listes des émigrés. Après la Terreur, la législation autorisa le retour sur le territoire de ces personnes à la condition d’obtenir leur radiation de ces listes.
Chaque affaire fait l’objet d’un dossier de demande de radiation des listes et de mainlevée de séquestre sur les biens formulée auprès des administrations en charge des émigrés. L’ensemble de cette production est conservé aux Archives nationales au sein de la série F/7 « Police générale » (F/7/4826 à F/7/5789/2).
Corpus d’une grande richesse pour la recherche généalogique, la connaissance des biens nationaux et plus largement pour l’étude du phénomène d’émigration sous la Révolution et l’Empire, ce fonds a fait l’objet d’un relevé intégral des dossiers nominatifs, classées par ordre alphabétique des noms de départements et des noms de famille, donnant partiellement accès aux images numérisées associées.

Le dossier de Denis Jean de Mauroy a été particulièrement difficile à retrouver , en effet une erreur s’était glissée dans le nom de famille et le dossier était référencé sous le nom DEMOUROY.

Ce dossier comporte 9 pièces:

  • La page de garde
  • La lettre du préfet des Deux Sèvres au Ministre de la Police Générale en date du 29 Nivôse an X (19 janvier 1802).
  • La lettre de Denise Jeanne Catherine de Mauroy au préfet des Deux-Sèvres (2 pages)
  • Le certificat de résidence de la commune de Chanteloup (79)
  • L’attestation de publication et affiche du certificat (Commune de Chanteloup 79)
  • Laissez passer du Commissaire des Guerres d’Angers (49) pour se rendre d’Angers  à Paris
  • Certificat de résidence de la commune de La Pommeraye (49) (2  pages)

Ce dossier nous apporte des informations essentielles sur une partie peu connue de la vie de Denis Jean de Mauroy après son départ du château de Pugny :

En date du 5 brumaire an X (27 Octobre 1801) le certificat de résidence de la commune de Chanteloup 79 nous apprend que Denis Jean de Mauroy a résidé sans interruption dans cette commune de février 1792 au 4 fructidor de l’an VII (21 Août 1799),

En date du 21 brumaire an X (12 Novembre 1801) le certificat de résidence de la commune de La Pommeraye 49 nous apprend que Denis Jean de Mauroy a résidé sans interruption dans cette commune du 16 fructidor an VII (2 septembre 1799) au 20 Brumaire de l’an X (11 Novembre 1801)

Par ailleurs à cette date nous avons une description physique de Denis Jean de Mauroy: il était âgé de 65 ans, il exerçait la profession de propriétaire, il mesurait 5 pieds et 5 pouces (environ 1,76 m), il avait les cheveux et sourcils gris, les yeux gris la bouche mince, le nez gros, le menton rond, le front élevé et le visage rond.

Pour une meilleure lecture du document cliquer sur la photo numéro 1 , un lien incorporé vous dirigera sur la visionneuse des archives nationales. Pour un retour sur le site du château reculer de 2 pages.

page 1
page 2
page 3
page 4
page 5
page 6
Page 7
page 8
page 9