Hygiène et commodités au château

On peut aisément croire que l’hygiène à la fin du moyen âge et au début des temps modernes est une notion abstraite.  Mais force est de constater que 500 ans avant nous les bâtisseurs de châteaux prévoyaient égouts, latrines et évacuations des eaux usées.

Le château de Pugny ne déroge pas à la règle.

Les égouts du château :

Un système d’égouts a été aménagé certainement lors de la construction du château moderne à partir de 1557. Ce conduit part du bâtiment des châtelains pour aller se déverser dans l’étang situé à l’arrière du château côté nord.

tracé des égouts
tracé des égouts

Le système d’évacuations des eaux usées des cuisines du château :

Dans les cuisines construites dans les sous sols du logis seigneurial en 1557, on trouve longeant le mur Est puis le mur Nord un système de canal couvert briqueté qui servait à l’évacuation des eaux usées. Ce canal traverse le mur côté est pour aller se jeter dans le tunnel des égouts.

Canal Est
Canal Est
vue rapprochée
vue rapprochée
Canalisation Nord
Canalisation Nord

La mise à jour du canal par les membres de l’ A.C.P

Un des membres de l' A.C.P au travail
Un des membres de l’ A.C.P au travail
Dégagement du canal Nord
Dégagement du canal Nord

 

Un travail minutieux
Un travail minutieux

La mise à jour des latrines dans la tour gauche de l’entrée SUD :

Généralement les latrines des tours étaient établies dans les angles rentrants formés par la rencontre de ces tours et les courtines. Les matières étaient rejetées :

A/ soit directement dans le fossé extérieur (latrines déportées en encorbellement),latrines A

 

B/soit le conduit des latrines passait à l’intérieur du mur maçonné et débouchait dans une fosse.latrines B

Les architectes de l’époque étaient très attentionnés concernant la construction de ces fosses. Elles étaient généralement voutées en pierre, avec ventilation et pertuis pour l’extraction. Un système de ventilation était également prévu pour éviter que les odeurs partent dans les logis voisins.

Les latrines découvertes dans la tour gauche à l’entrée du château correspondent à la description B.

Vestiges des latrines
Vestiges des latrines
Les latrines
Les latrines

Le conduit aujourd’hui bouché mesure 65 x 50 cm. Il était très certainement recouvert par une dalle en pierre ou en bois réduisant le passage afin d’éviter toute chute.

Vue du conduit d'aération montant.
Vue du conduit d’aération montante.
Le conduit d'aération passant à travers le mur
Le conduit d’aération passant à travers le mur

 

Au pied de la tour en allant vers les courtines on trouve un petit passage vouté très étroit, et les quelques marches descendue, nous nous trouvons dans une salle circulaire voutée.

La légende veut que cette salle fût un cachot, il est plus probable que ce fut la fosse des latrines.

Pertuis menant à la fosse (salle ronde voutée)
Pertuis menant à la fosse (salle ronde voutée)