Les premiers travaux de l’ A.C.P

Parmi les travaux entrepris par l’ A.C.P en ce début d’année 2016, on trouve la mise à nue de la muraille Sud du château.

Dissimulée sous le lierre et les ronces depuis plusieurs dizaines d’années , la muraille apparait aujourd’hui .

Cette muraille est composée de pierres de schiste et de blocs de granit appareillés avec des joints en terre.

Rappelons que l’édification de cette muraille date de la fin du XV ème siècle.

Muraille et douve Sud en février 2015
Muraille et douve Sud en février 2015
Muraille et douve Sud en février 2016
Muraille et douve Sud en février 2016

La mise à nue de la muraille laisse entrevoir d’étranges appareillages avec des blocs taillés. Ces étroites fentes verticales pratiquées dans un mur de soutènement (appelées barbacanes) ont pour fonction de faciliter l’écoulement des eaux d’infiltration provenant de la masse de terre soutenue (l’eau piégée derrière un mur accentue la poussée des terres). Dans cette acception, le terme est alors synonyme de « chantepleure »

Les barbacanes
Les barbacanes
Une barbacane
Une barbacane

Les travaux de débroussaillage entrepris laissent également voir que la muraille s’est effondrée sur plusieurs dizaines de mètres de long

zone d'effondrement de la muraille
zone d’effondrement de la muraille

Il semblerait que sous la partie herbeuse allant de la muraille à la route et correspondant à l’ancienne douve, se trouve le dallage de fond de douve.  Des carottages seront réalisés pour vérifier cette information et  déterminer la hauteur totale de la muraille.

La muraille dans sa partie Est , se trouve dégagée et laisse entrevoir de futurs travaux de réfection  sur sa partie sous l’étable.

Partie Est de la muraille Sud
Partie Est de la muraille Sud

Nous souhaitons bon courage aux membres de l’ A.C.P pour la poursuite des travaux

Histoire d’un drapeau vendéen

Casimir PUICHAUD (1853 – 19..?), avocat à Niort, grand collectionneur et historien local s’est intéressé de près à l’histoire de Pugny et du château. Il publie entre autre en 1899, dans la Revue du Bas Poitou:  L’histoire d’un drapeau vendéen : l’insurrection du mois d’août 1792 ; Affaires de Moncoutant, Châtillon, Bressuire..

Jean Philippe POIGNANT a relevé dans cette publication les passages ayant trait au château et à ses habitants. Nous le remercions vivement pour sa contribution:

http://chateaudepugny.fr/wp-content/uploads/2016/02/Extraits-Histoire-dun-drapeau-vend%C3%A9en.pdf