Introduction de la pomme de terre en Gâtine

On ne le sait pas toujours mais l’introduction de la pomme de terre en gâtine s’est faite en 1787, grâce à Clément CENDRES (1754-1794), alors gérant des terres du marquis de Mauroy à PUGNY.

Clément Cendres, prenant exemple sur le Dr Bouteiller, introduit avec succès et profit la culture de la pomme de terre sur les terres du château. Cet essai à grande échelle réussi sera mentionné par Claude DUPIN, préfet des Deux-Sèvres  p 234 du « Mémoire statistique du Département des Deux-Sèvres » publié en1803   (source BNF, catalogue gallica)

extrait de la p 234 du « Mémoire statistique du Département des Deux-Sèvres »
extrait de la p 234 du « Mémoire statistique du Département des Deux-Sèvres »

Le préfet DUPIN, sous le Consulat, veut développer la culture de la pomme de terre en Gâtine, pour améliorer « la subsistance » des paysans.
Il valorise l’initiative de Clément Cendres, exagérant sans doute le volume de la récolte de 1787. Le chiffre de « 400 charretées » signifie grande quantité.
Cendres a « engraissé …moutons, vaches, bœufs ». En 1787, la pomme de terre est destinée aux bestiaux mais ne fait pas encore partie du menu des paysans, encore méfiants vis-à vis de cette nouvelle plante.

DUPIN rend hommage à Clément CENDRES, précurseur de la culture de la pomme de terre. Il le qualifie d’ « industrieux », lui reconnaissant ainsi des qualités d’ingéniosité, d’initiative. Il parle d’ « un exemple utile », à suivre par les paysans.

 

(sources : bersabou et jean-philippe POIGNANT)